Netflix, un mode de visionnage de programmes vidéos si révolutionnaire ?

En septembre 2014 est apparu en France un nouveau service de VOD et SVOD (Subscription video on demand) : Netflix. Cette entreprise américaine fondée en 1997 propose des films et séries en flux continu sur internet. L’avantage de ce service est que, selon le tarif que l’on prend, l’on peut connecter plusieurs de nos écrans (ordinateur, tablette & smartphone, Xbox 360 & One, Apple TV, lecteur Blu Ray connecté, etc). Chaque membre d’un foyer a un profil personnalisé et peut regarder un programme sur un écran différent en même temps qu’une autre personne.

Netflix est donc une alternative au téléchargement de séries et films. Pourtant, bien que son directeur Reed Hasting déclare que « L’ère de la broadcast TV va probablement durer jusqu’en 2030 » – avant de laisser la place à une télévision qui laissera le téléspectateur regarder ses programmes choisis à l’heure qu’il souhaite – Netflix pourrait ne pas avoir un brillant avenir en France.

La première raison étant que ce genre de service en VOD existe déjà, notamment avec Canalplay. Ce dernier essaye en outre de mettre en place des services plus attractifs, comme par exemple la possibilité pour les téléspectateurs de télécharger les programmes et de les regarder hors-connexion. Netflix entre donc sur un marché déjà concurrentiel. 

La seconde est qu’à cause des contrats et lois françaises Netflix connaît quelques restrictions au niveau de ses programmes. En ce qui concerne les films, la loi française n’autorise la diffusion de ces derniers par l’intermédiaire d’une offre de vidéo à la demande sur abonnement, que trois ans après la sortie du film. Pour les séries, puisque des contrats avaient déjà été conclus avec des chaînes françaises ou autres services avant l’arrivée de Netflix, l’entreprise devra attendre la diffusion des séries à la télévision pour pouvoir alors les proposer à ses abonnés.

Mais pour autant Netflix a pour but de s’intégrer dans le marché français, vu qu’il s’est donné pour objectif d’atteindre les 10 % de foyers français. Ainsi que de continuer son expansion dans le monde, car après l’Amérique du Nord et du Sud, certains pays européens, Netflix aimerait occuper le marché Australien et de la Nouvelle-Zélande entre autre. Et pour cela Netflix à l’intention de plaire à son public en agrandissant son choix de programmes en proposant des séries et films originaux ou en achetant de nouvelles séries, comme par exemple Gotham.

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s